Les écoles et les centres de formation peuvent bénéficier de la 3D comme un outil pédagogique « à la MacGyver » ! L’investissement est très raisonnable à combiner avec de très faibles coûts des consommables.

Les écoles et les centres de formation peuvent bénéficier de la 3D comme un outil pédagogique « à la MacGyver » ! L’investissement est très raisonnable à combiner avec de très faibles coûts des consommables.

Image
Réalisation du bureau Goffart Polomé (Architectes)

Dans l'enseignement technique, l'imprimante 3D apporte un outil moderne, facile et très concret.

Nous avons interviewé Guy Brunin de l'Institut Technique de Namur, afin qu'il nous éclaire sur l'utilité de l'imprimante 3D dans l'enseignement.

La Magma 350XT fonctionne parfaitement : on la met en route et les étudiants n’ont plus qu’à insérer leur carte SD.  Le résultat est toujours à la hauteur de ce qu'ils espéraient. « A la différence d’autres tentatives sur d’autres machine 3D où nous avions beaucoup plus de temps de préparation et d’ajustement, la Magma 350XT est vraiment bien conçue et construite et donc pas de perte de temps et de frustration ! »  Les professeurs peuvent vraiment se concentrer sur les étudiants et les aider dans leur design. « La Magma 350XT produit magnifiquement et exactement les pièces qu’on lui donne sur la carte SD. »

  • La 3D est très utile aussi pour trouver des solutions dans le cadre de la maintenance technique ; exemple en cas de casse et remplacement de pièces qui sont souvent obsolètes ou difficiles à trouver. "Très souvent les machines et maquettes de nos ateliers ou laboratoires ont 10-15 ans et nous cherchons en permanence à prolonger leur vie car impossible de trouver le budget pour les remplacer !"  Grâce à la 3D, on ose très facilement se lancer au dessin la pièce comme une bride de fixation d’un capteur ou une équerre pour remplacer la pièce cassée dans la journée même. Autre exemple plus important, pour le remplacement d’une platine de réacteur, nous avons utilisé l’impression 3D dans la phase de prototypage pour bien vérifier tout le concept avant de lancer la phase de fabrication mécanique où l’erreur n’est pas acceptable (usinage de 800 euros) 

L’Institut Technique de Namur est une des trois écoles du Centre scolaire Asty-Moulin. L’école propose aux jeunes toute une série de formations techniques dans les secteurs industriels, de la construction, des sciences appliquées, etc…

Le Centre scolaire Asty-Moulin héberge également un Centre de Technologie Appliquées (C.T.A.) en Sciences appliquées. Les C.T.A. ont été créés en 2007 dans le cadre des actions mises en place par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin de revaloriser l’enseignement qualifiant. Ils mettent à la disposition des étudiants des laboratoires complètement équipés permettant un bon nombre de manipulations dans ces domaines scientifiques pour les établissements ne bénéficiant pas de structures de pointe.

Autrefois les formations mécaniques, filière bois, électromécanique étaient souvent articulées autour du dessin industriel et beaucoup d’heures de pratique en atelier étaient nécessaires.  L'éducation et les programmes évoluent : aujourd’hui, les formations sont destinées à inciter les jeunes à découvrir des nouvelles technologies et outils pour mieux appréhender les nouvelles opportunités dans des métiers qui évoluent très vite !

Les écoles et les centres de formation peuvent bénéficier de la 3D comme un outil pédagogique « à la MacGyver » : 

  • Investissement très raisonnable pour équiper une section avec 2-3 imprimantes 3D de bonne qualité (< 6k euros)
  • Peu de coûts récurrents et les consommables ne sont pas chers (pièces produites 1 à 2 euros)
  • Un outil polyvalent pour à la fois créer des programmes pédagogiques et aussi contribuer à améliorer la maintenance et réduire les coûts.

 

En quoi l'imprimante 3D est-elle utile aux écoles et aux centres de formation ?

  • Elle est un formidable outil pour l’éducation et la formation au sens large. Bien sûr, comme à l’institut Technique de Namur, elle s’intègre dans la filière mécanique / électromécanique.

    Dans le cadre de formation en dessin industriel avec apprentissage de la CFAO (2D et 3D), il est évidemment très encourageant que les étudiants puissent concrétiser leur création et imprimer en 3D leur premier prototype pour validation ou rapidement pouvoir l'améliorer. Pour le professeur c’est génial de pouvoir engager toute la section (5-6 groupes) sur un projet commun où chaque équipe est en charge d’une pièce / élément.  "Ça crée une très belle émulation et la 3D nous permet de concrétiser ces projets sur 5-6 semaines de cursus", explique Guy Brunin. Exemples avec les projets pédagogiques 2019-20: Mario kart ou Insecte.
  • Guy Brunin rajoute « l’impression 3D est un fantastique catalyseur pour nos formations; nos étudiants sont enthousiastes de pouvoir créer et toucher si rapidement leurs créations comme une pièce technique, une bague, une forme de chaussure, un nouveau logo ou une maquette »  En bref, la 3D s’intègre très avantageusement dans de très nombreuses formations créatrices comme la mécanique, le bois, graphique design, mode ou architecture pour permettre de très rapidement concrétiser leur création en prototype et pouvoir accélérer les itérations de validation et confirmation avec les clients.

     

Education impression 3D